Le fail

Bon je… Je fais un peu n’importe quoi avec les contrastes et les réglages et les machins. Gode à mites. Et surtout, pas sûre qu’on pige bien ce qui m’a paru drôle. But then again and anyway, I did it my way, comme dirait l’autre.

Faut cliquer sur l’image ci-dessous pour voir tout le pâté.

Madame pipi

Comme j’avais un vieux dessin scanné sous la main, je me suis entraînée à le colorier (pardon pour l’écriture quasi-illisible, d’ailleurs).

J’avais croisé cette dame un soir dans le métro. Elle discutait réincarnation avec une jeune femme (qui je pense ne la connaissais même pas), lui disant qu’elle ressemblait étrangement à sa sœur décédée.

Elle a embrayé sur les brouilles vécues avec sa frangine avant sa mort, et combien elle regrettait d’être trop bonne, à toujours vouloir aider les autres.

Elle avait des propos peu incohérents et un drôle de regard, placide et légèrement parti (non, elle m’avait pas l’air affecté par une quelconque substance).

Je suis toujours attirée par ce genre de personnages à moitié ailleurs. Ils me donnent l’impression d’être en visite temporaire chez nous, comme des voisins débarquant en métro de leur dimension parallèle le temps d’une petite expédition de courtoisie.