Salut, les administrativement défaillant-e-s ! (ch2)

boitelettres

Un post qui aurait pu s’intituler « La boîte aux lettres de Schrödinger« . Je sais pas vous, mais moi, malgré des progrès en affrontement de la paperasse, je garde quelques habitudes d’évitement, comme par exemple : ne surtout pas ouvrir le courrier le soir ou le week-end au cas où il contiendrait une mauvaise nouvelle qui me pourrirait les heures de loisir. Ça marche pas mal, ma foi. Vous me direz : pourquoi ne pas partir du principe que je vais trouver de BONNES CHOSES dans la boîte aux lettres – par exemple, un abonnement offert à Plomberie moderne magazine, ou bien un an de fromage gratuit ? Pour l’instant, j’y arrive pas, mais c’est une piste à explorer pour l’avenir, je note. JE NOTE.

En attendant, je vous mets la bande son que je joue souvent mentalement avant d’aborder une situation légèrement angoissante :

PS : pour plus d’incapacité administrative, voir ce post

Une réflexion sur « Salut, les administrativement défaillant-e-s ! (ch2) »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.