Walk the Line

Je parle rarement de mes lectures ici, mais il faut savoir que je suis une boulimique de bouquins. Et quand je dis « boulimique », c’est le terme approprié : je lis énormément, plutôt vite, et parfois sans prendre la peine de retenir le nom de l’auteur, voire même le titre. Oui oui. Au mieux en général, il me reste des scènes, des impressions et quelques révélations si j’ai de la chance. En ce moment, je suis dans « Duane est dépressif », de Larry McMurtry.

L’histoire d’un père et grand-père d’une famille pas mal bordélique, chef d’une petite entreprise pétrolière, habitant d’une petite ville du Texas, qui un jour décide sans avertissement d’abandonner le sacro-saint pick-up pour ne plus se déplacer qu’à pied. Une étrangeté pour toute la faune locale, un coup de semonce pour sa famille qui se demande ce qui ne tourne plus rond chez le pater familias, et pour lui, le début d’une introspection dont il n’a jamais été familier.

C’est d’une drôlerie ténue, souterraine et traître, et c’est bouleversant à sa manière. Je vous le conseille si comme moi vous cherchez sans cesse dans les livres des réponses à vos questions sur la vie, ou du moins une reformulation de vos questions. PS : le dessin ci-dessous est presque uniquement fait pour le jeu de mots pourri dans le nom d’auteur. HA HA !

MEANINGOFLIFEDEF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.