Persévérance par temps chaud

Publié le: 29 mai 2017 | Auteur: | Classé dans: Plus belle la vie | Tags: , , , | 2 commentaires »

Chimay, c’est ma chatte, au cas où vous le sauriez pas. Elle m’a fait ça samedi après-midi, j’ai bien rigolé. Mais après tout, qui suis-je pour me moquer ? Par ce temps, rien qu’en clignant des paupières je sue sous les nibz. AH OUAIS, VOUS VOULIEZ PAS LE SAVOIR ? EH BEN TANT PIS, TROP TARD !

Que dire d’autre… Ces jours-ci je regarde beaucoup de DIY vidéo, car j’adore le système D. Mais j’avoue que certains vont quand même très très loin. Des sandales fabriquées au pistolet à colle.

… HEIN ?, pouvez-vous répéter, monsieur madame ? Des claquettes de piscine entièrement en colle ?! J’ai comme un doute. Un doute de la catégorie : quand j’étais petite et que j’ai voulu fabriquer une salle de bain à ma Barbie en collant des VRAIS morceaux de carrelage sur du carton et que les murs de son mini-spa se sont effondrés sur Barbie rock. Ceci dit, cet épisode malheureux m’a appris une loi simple de la physique. Bon allez, SALUT !

2 commentaires pour “Persévérance par temps chaud”

  1. 1 Thalu dit à 11 h 23 min le 29 mai 2017:

    Mais au fait, pourquoi parle-t-on de « lifehacks ». S’agit-il que ce sentiment de fuck la société de consommation qui se dégage de ces tutos tendres et candides à souhait ? Sentiment de fuck la vie aussi avec cette mystérieuse colle universelle et son pistolet magique qui relègue la super glue au rang d’antiquité.

  2. 2 Estelle Vonfeldt dit à 15 h 06 min le 29 mai 2017:

    Oh ben pour ma part mon cher Thalu, ce que j’aime c’est ce glorieux sentiment de travailler mon ingéniosité, et puis sans doute le fantasme d’auto-suffisance (« Je fais pousser mon propre gingembre, rien ne peut m’arriver »). Hé hé.

Laisser un commentaire.