Lazy Cat, Lazy Cat, this is why you’re getting fat

Finalement, vous avez vu, pas d’apocalypse hier. Alors que les prédicateurs américains nous avaient promis le retour de Jésus. Je pense qu’il devait être trop occupé à fêter la victoire du LOSC. Enfin c’est ma théorie. Puisqu’aucune punition divine n’est prévue dans l’immédiat pour nous autres mortels, je vous colle sans complexe des pages de carnet mal scannées. Au train où vont les choses, la prochaine fois je vous sers mes croûtes de pieds en photo, vous allez voir.
À part ça, bonne fin de dimanche et n’oubliez pas d’aller pisser avant de twitter chaque seconde de la cérémonie de clôture de Cannes, hein. C’est toujours quand on va satisfaire ses besoins naturels qu’on loupe des trucs. Sauf quand on emporte ses technological devices aux vécés, mais personnellement je trouve pas ça très hygiénique ni très sécure (un smartphone au fond de la cuvette, c’est vite arrivé).
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.