Parklife – Saharah

Stay Hungry, Stay Foolish. Ok, mais jusqu’où ? D’où le post ci-dessous :

Non, en fait, pour être tout à fait honnête avec mon inconscient, je crois que c’est sans doute la chanson de Jauni qui m’a influencée. Ecoutez les paroles, vous allez voir.

Eh oui mesdames-messieurs, je connais bien le répertoire de Jauni, ma maman étant fan depuis qu’elle l’a, je cite « (…) vu se rouler par terre avec sa guitare à la Foire commerciale [de Lille]. On avait jamais vu ça. » Mais c’était à l’époque où les chanteurs pouvaient encore se permettre de s’appeler Gene Lancing ou Dick Kelly et faire croire qu’ils venaient du Tennessee alors qu’ils étaient nés à Charleroi. Donc je ne sais pas si je peux faire confiance à ma mère en tant que témoin oculaire et auditif de spectacle.

Sur ce, je vous laisse rentrer vos chaises de jardin, ressortir vos cartons de pulls et faire le plein de virus.

4 réflexions sur « Parklife – Saharah »

  1. Désolée, je viens juste de voir que j’avais des commentaires « en attente ». A ma décharge, j’en ai tellement pas souvent que bon euh.. XD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.