Parklife – Estelle

Aujourd’hui, une dame qui sent la Becherovka*. Oui, elle s’appelle Estelle, parce que dans les fictions, les madames /plusoumoins/âgées se prénomment souvent comme ça. Et aussi parce que je suis plus toute jeune.
* C’est vrai, faites le test : la Becherovka, ça sent le placard de vieux.
 

4 réflexions sur « Parklife – Estelle »

  1. wah ton poste fou la trouille , surtout avec les affiches de chiens en arrière plan ! 🙂 c’est rempli de mystères.
    super chouette le manteau de fourrure et la tapisserie!

  2. C’est-à-dire que j’ai hésité à ajouter un bichon empaillé et une scène de foule canine au canevas pour faire joli, mais je me suis dit qu’il valait mieux rester sobre. J’ai un goût très sûr.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.