Mantra ta mère, tu verras mon père

Je sais, mais je vous ferais dire que ce blog est en quelque sorte la fosse s(c)eptique de mon cerveau. Ergo, y mettre n’importe quoi n’importe comment est un droit. En plus c’est ma pause déjeuner, donc je peux. Et puis je me suis quand même foulée pour le titre, ça mérite l’absolution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.