Cette solution sérénité va vous étonner !

PETITSPOISSONSV2
Ça paraît si simple, et pourtant, j’y arrivais pas avant. Peut-être qu’il faut trouver une image qui fonctionne pour soi, et ensuite roule ma poule. Qui sait quelle est la vôtre… Peut-être le ventre dodu de votre berger allemand, Vicky, 13 ans, qui se soulève et retombe au rythme de ses ronflements ? Une chasse d’eau qui évacue un colombin ? Le jingle de Motus ? Qui sait, l’être humain est si riche de possibilités…

En tout cas, après avoir touché le fond niveau assauts d’angoisses, je me sens beaucoup mieux. Ridiculement mieux, même. Incroyable comme une petite technique de rien du tout peut marcher à donf. Ça, bien sûr, et mon anti-stress préféré : me malaxer les nichons.

Je vous laisse, il faut que j’aille analyser image par image cet étrange moment audiovisuel :

8 réflexions sur « Cette solution sérénité va vous étonner ! »

  1. Putain d’angoisses.
    Lorsque j’étais étudiante j’avais moi aussi trouvé mes petits poissons dans les Fragments d’un Discours Amoureux de Roland Barthes – dans cette phrase : « (…)il y a des moments où un patient a besoin qu’on lui dise que l’effondrement dont la crainte mine sa vie a déjà eu lieu (…) il faudrait que quelqu’un puisse me dire  » ne soyez plus angoissé, vous l’avez déjà perdu ». Le stabilo sur cette phrase s’est un peu passé depuis 2005 mais sur le coup j’avais eu une épiphanie en lisant ça (et je pèse mes mots).

  2. Ah écoute, ça fait écho à un truc que je me disais ce matin, je crois… C’est un peu long à expliquer dans un commentaire, mais je crois que je vais en faire un post, peut-être. En tout cas, merci pour la référence <3

  3. Waw, t’as pas fait semblant de poster, cette année ! Vas-tu arrêter de te dessiner en Estelle de 2084 à la fin ? Jésus Marie Joseph.

  4. Oh ben j’essaie de m’améliorer, donc de dessiner plus. Pourquoi « en Estelle de 2084 » ? Je comprends pas votre commentaire, m »sieur Unter.

  5. c’est beau et les couleurs de la mer m’évoque la bretagne ; je vais l’imprimer et l’accrocher dans ma cuisine, parmi mes trucs poétiques glanés ici et là et qui m’apaisent 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.