I’m so fancy

Publié le: 30 octobre 2014 | Auteur: | Classé dans: Confessions Intimes | Tags: , | Aucun commentaire »

FANCY

Bon, j’exagère peut-être un peu, c’était peut-être pas aussi gonflant que ça. Mais tout de même : POURQUOI ? Déjà que mon estime de soi est pas précisément au sommet de l’Everest en ce moment… Ah, j’ai bien ri. « iii’m sooo faan-çay – nininininooo ».


Prestige Worldwide (Wide! Wide! Wide!)

Publié le: 25 septembre 2014 | Auteur: | Classé dans: Plus belle la vie | Tags: , , | 2 commentaires »

En ce jeudi précédant le vendredi qui précède le weekend, et malgré une actualité toujours peu propice à la légèreté, il me semble important de faire passer un message de prévention numérique simple qu’on ne répètera pourtant jamais assez (vous pouvez cliquer sur l’image pour une version un peu plus grande si vous avez du mal à lire) :

PREVENTIONMESSAGE

Non mais c’est vrai, quoi. Quand vous faites ça, ça me donne envie de me rouler en boule et de regarder Frangins malgré eux en boucle pour oublier (notez que c’est pas facile de faire les deux) :


L’éveil

Publié le: 18 septembre 2014 | Auteur: | Classé dans: Confessions Intimes | Aucun commentaire »

J’aimerais que vous me disiez que la mésaventure ci-dessous vous est déjà arrivée, mais je ne pense pas. Un tel black out ne peut être le signe que d’une chose : un début de démence sénile. Ou bien je suis peut-être un peu fatiguée. Non, je ne crois pas. Que… Où suis-je ? Qui est cette personne aux cheveux frisés légèrement enrobée que je vois dans le miroir ? Je vous laisse, il faut que j’aille — que j’aille — Merde, j’ai oublié. Ok, je suis peut-être un peu fatiguée.

Eveil


Parklife – # Don

Publié le: 15 septembre 2014 | Auteur: | Classé dans: Parklife | Aucun commentaire »

Vendredi, je suis allée voir l’expo Tiki Pop au Quai Branly. On y découvre comment une partie des États-Unis a fabriqué une échappatoire à ses carcans, un rêve en toc aux reliefs sexistes et caricaturaux polis par les clapotis du Pacifique, les ondulations des Hula Girls et les accords de Ukulélé. L’expo retrace les origines de cette vision fantasmée de la Polynésie et comment elle s’est cristallisée dans les années 60 autour du Tiki, authentique représentation de demi-dieu qui a fini par devenir un véritable « Dieu américain des loisirs », un symbole utilisé à toutes les sauces – de l’architecture intérieure à l’architecture tout court, et des mugs aux étuis à cigarette.

L’expo est très bien fichue. Non seulement on y apprend beaucoup de choses, mais en plus c’est fait avec humour, l’ambiance sonore est soignée, et on s’offre quand même un double voyage : voyage dans les states du siècle passé, et voyage dans l’ailleurs que les trentenaires et quadra moyens de l’époque s’étaient choisi. En sortant, j’ai eu envie de dessiner ceci :

DON

Tout en écoutant de la musique de circonstance :


Waves! Too much brain waves !!

Publié le: 29 août 2014 | Auteur: | Classé dans: Plus belle la vie | Aucun commentaire »

Je vois pas pourquoi j’aurais un enfant alors que je me fais déjà très bien mener par le bout du nez par ma chatte (< OUI JE SAIS, CETTE PHRASE EST BIZARRE, C'EST PAS DE MA FAUTE SI LE FÉMININ DE "CHAT" DÉCLENCHE DES TRUCS CHEZ VOUS, VOUS AVEZ UN PROBLÈME AVEC ÇA ? PUSSY PUSSY PUSSY PUSSY ! VOILÀ, TIENS, PAN).

En tout cas, si y en a une qui se réjouit d'avoir changé d'appart', c'est bien ma chatte (MAIS QUOI ?! QUOI !!). Je la reconnais à peine. Je me demande si c'est pas parce que je la shoote au Feliway, mais bon... Bref.

CATPOWER

À part ça, j’ai envie d’aller aimer Obvious Child :