Attentes vs Résultat

Publié le: 3 août 2017 | Auteur: | Classé dans: Confessions Intimes | Tags: , | Aucun commentaire »

Ah, je vous jure… Travaille, au lieu de te plaindre, ESTAYL !!

Ça me rappelle ce moment douloureux au collège, quand notre prof d’art plastique nous a confié comme mission de faire une tache d’encre sur une feuille, puis de repartir chez nous créer quelque chose à partir de ça. Alors moi je me suis dit : « HAN SUPER ! La mienne on dirait un dinosaure. Je vais… Je vais en faire un dinosaure-ROBOT. Oui. Un… dinobot ! ». Après quoi, je me suis dit : « Suffit que je récupère de vieilles résistances sur la carte-mère de mon walkman* qui marche plus, ensuite je les colle sur le ventre de mon dinosaure, et ensuite j’ajouterai des volcans en éruption et une faune luxuriante en arrière-plan et bim bam bam, salut la sci-fi, le génie de l’art a encore frappé. » Ok, bon. Admettons. Mais pour réaliser cette vision digne de Jurassic Park vs Transformers : l’affrontement final, j’ai attendu le JOUR-MÊME du rendu. Pourquoi ? Parce que je rendais toujours tout à la dernière minute. Pourquoi ? Parce que j’étais un peu nonchalante. DONC. Me voici à la pause-déjeuner en train de démonter à toute vitesse les résistances de ma carte-mère avec… un couteau-suisse piqué dans le bureau de mon père. Et que croyez-vous qu’il arriva ? La lame du couteau s’est prestement rabattue sur la chair encore tendre de mon index adolescent, il a fallu foncer chez le toubib me faire recoudre le doigt, l’anesthésie a même pas marché, et en plus, le prof a pas été sensible à la fulgurance de mon œuvre. Moralité ? Trop de leçons à tirer de cette histoire. Choisissez la vôtre. #moraleinteractive #disruptiontotale

ALLEZ, SALUT LES ARTISTES ! N’ABANDONNEZ JAMAIS VOS RÊVES ! MAIS RESPECTEZ LES BONNES PRATIQUES DE SÉCURITÉ EN LES RÉALISANT ! Signé : Mamie ISO.

via GIPHY

* Et alors ? Tout le monde peut pas être né-e après 1990 !!


La blague

Publié le: 20 juillet 2017 | Auteur: | Classé dans: Plus belle la vie | Tags: , | Aucun commentaire »

Hum… Je voudrais bien ce gâteau. Sauf si la génoise est fourrée à la pêche, car j’aime pas trop le mélange fruit-chocolat.

Je me demande pourquoi on dit généralement « tête de cul » comme une insulte, alors qu’un pépète, c’est plutôt joli, non ? En plus, c’est bien utile. En conséquence de quoi, il me semble que ça devrait être plutôt utilisé comme un compliment. « EH, TÊTE DE FESSES ! » « Oh, c’est trop d’honneur :3 … » . Enfin bon. C’est juste une suggestion.

Soudain, je repense au roi à tête de fesses dans Dr Slump :


Un message du vieillard fou de dessin

Publié le: 19 juillet 2017 | Auteur: | Classé dans: Plus belle la vie | Aucun commentaire »

Il y a quelques temps, j’ai acheté un tout petit livre compilant des citations d’Hokusai. Presque en son milieu, face à des estampes tirées de ses « Trente-six vues du Mont Fuji », il y a un texte qui m’emplit tellement de joie que j’en pleure quand je le lis (Éric, toi-même tu sais). Il est trop beau pour ne pas être partagé :

« Depuis l’âge de six ans, j’ai la manie de dessiner la forme des objets. Vers l’âge de cinquante ans, j’avais publié une infinité de dessins, mais tout ce que j’ai produit avant l’âge de soixante-dix ans ne vaut pas la peine d’être compté. C’est à l’âge de soixante-treize ans que j’ai compris à peu près la structure de la nature vraie, des animaux, des herbes, des arbres, des oiseaux, des poissons et des insectes.

Par conséquent, à l’âge de quatre-vingts ans, j’aurai fait encore plus de progrès ; à quatre-vingt-dix-ans, je pénétrerai le mystère des choses ; à cent ans je serai décidément parvenu à un degré de merveille et quand j’aurai cent dix ans, chez moi, soit un point, soit une ligne, tout sera vivant.

Je demande à ceux qui vivront autant que moi de voir si je tiens parole.

Écrit à l’âge de soixante-quinze ans par moi, autrefois Hokusai, aujourd’hui Gakyôrôjin, le vieillard fou de dessin. »

PS : si vous aimez tomber d’étourdissement, en ce moment, il y a une exposition d’estampes d’Hokusai, Hiroshige, Hasui Kawase et plein d’autres au musée Guimet.

PS 2 : le petit livre s’appelle « Hokusai », dans la collection Paroles d’artiste, éditions Fage.


Partage social

Publié le: 15 juin 2017 | Auteur: | Classé dans: Plus belle la vie | 2 commentaires »

J’ai viré les boutons de partage social et les stats qui vont avec, de toute façon qui les utilise ? Le « partage social », personne n’a plus l’air d’en avoir quelque chose à branler, dans la New France, alors je me mets à la page ! (WOUAH ! Superbe transition, n’est-ce pas ?)

Ah la la. Non seulement mes espoirs de sale gauchiste sont rudement mis à l’épreuve en ce moment, mais en plus j’ai les mollets qui gonflent. Saloperie de rétention d’eau. J’aurais peut-être pas dû manger ce paquet de 1kg + 300gr offerts de graines de tournesol enrobées de sel, ça fait gonfler. Je pense à ma mamie qui faisait grève en 36. En plus maintenant, le sol de mon bureau est couvert de coquilles de graines de tournesol vides, comme mon casier de CM2. Ha ha ha ! Non, je plaisante, comme snack j’ai mangé des gros cornichons au vinaigre, si vous voulez tout savoir.


Vie de Chimay – De l’importance des fibres dans l’équilibre alimentaire

Publié le: 7 juin 2017 | Auteur: | Classé dans: Plus belle la vie | Tags: , , | Aucun commentaire »

Hum… J’ai comme l’impression que je ne suis pas la seule à souffrir de troubles alimentaires. Ceci dit, moi j’avale pas mes touffes de poils… OR DO I? /wink wink/.

Vous savez ce qui me donne envie d’avaler mes touffes de poils ? À peu près tout ce que je lis de l’actualité. Donald Trump : « Le réchauffement climatique ? Et pourquoi j’ai dû rallumer le chauffage chez moi ?! EN PLEIN DE MOIS DE JUIN ?! #monanalyse #saucissecocktail ». Édouard Philippe : « Niquez-vous, les socialos !! #modelesocial ». Terrorisme : « Franchement, ma carrière va supair #morningroutine #laforme ». Liste non exhaustive. Je suis à deux doigts de chercher « Location bunker avec fontaine à whisky » sur seloger.com.

Je plaisante, j’ai laissé tomber l’alcool pour quelques temps. Si le monde doit sombrer, je préfère le regarder couler avec la lucidité d’un esprit sobre. Hum… Attendez, je suspends mes propos : je vais étudier la question plus sérieusement.

Allez, salut, j’ai une bécane vers l’avenir à enfourcher, moi* !

via GIPHY

* Ça veut dire j’ai du travail, capeesch ?